Jazz Station

Centre Vivant du Jazz à Bruxelles

  • thumbnail

    PHILIPPE DEBONGNIE - Exposition

    Du 13 janvier au 25 février 2017
    Entrée libre
    Du mercredi au samedi de 11h à 19h et les soirs de concerts

  • thumbnail

    Petros Klampanis Trio à Bruxelles !

    Samedi 18 mars à 18h00

  • thumbnail

    Cours d’Histoire du Jazz

    6€ le cours / 30€ les 6 cours / 80€ les 17 (saison complète)
    Comme la saison passée, nous aborderons le Jazz par le biais de 17 portraits de musiciens qui ont « fait » le jazz, des musiciens que nous découvrirons (ou redécouvrirons) sur l’ensemble de (...)

edito

Mars 2017

A la Jazz Station, nous respectons le cycle des saisons. C’est pourquoi quand le mois de mars nous arrive enfin, quand la rudesse de l’hiver s’atténue, les arbres bourgeonnent, les feuilles poussent, ... et les sorties d’albums fleurissent de toutes parts. Pour ce nouveau mois, nous compterons chez nous pas moins de six nouveaux venus dans la stratosphère Jazz ! Une kyrielle, un véritable déferlement de nouveaux sons tous frais, inédits et osés.

Un duo intime, la voix polymorphe de Raphaëlle Brochet sera accompagnée par le contrebassiste Philippe Aerts. Le trio multiculturel de Petros Klampanis, perle de la nouvelle scène new-yorkaise, présentera son nouvel album « Chroma ». Le quartet de Manolo Cabras, qui prend plaisir à puiser dans la tradition jazzique pour mieux la dépasser, nous reviendra avec son « Melys in Diotta ». Et enfin le sextet formé par le saxophoniste hollandais Joris Posthumus, exclusivement entouré de musiciens japonais pour exposer son « Tokyo’s Bad Boys », clôturera ce mois de mars particulièrement fertile. Les Lundis d’Hortense, quant à eux, se seront pas en reste puisqu’ils proposeront deux sorties d’albums : Bounce Trio et Les Chroniques de l’Inutile.

Avec l’arrivée des beaux jours et à côté de ces nouvelles sorties, un autre événement récurrent de la Jazz Station marque son grand retour : les dimanches après-midi Jazz en Famille ! Parce qu’il n’y a pas d’âge pour commencer à s’intéresser à la musique syncopée, Thomas Champagne s’est mis en tête de vulgariser les grands concepts inhérents au jazz aux jeunes enfants. Des notions telles que le swing ou l’improvisation deviendront les personnages d’une histoire animée à laquelle les musiciens donneront vie et sens.

La production est plus belle, plus abondante que jamais. Les influences sont toujours plus diversifiées, pour un éternel renouvellement et un dépassement des codes établis. L’arbre du Jazz puise ses racines toujours plus loin et n’a pas fini de fleurir. Venez voir par vous-même !

Fusion du jazz, plaisir de jouer.

à l’écoute en ce moment