Who run the jazz ?

Vous l’avez peut-être remarqué (ou pas !) mais le hasard du calendrier fait que nous accueillons beaucoup d’artistes féminines en ce début d’année à la Jazz Station. On a dès lors pensé que ce serait l’occasion de tordre le cou à nombres idées reçues : non, le jazz n’est pas une musique de mecs ! Sur les quarante-six concerts que nous proposons entre janvier et juin 2020, vingt formidables musiciennes, instruments tous azimuts, ont été ou seront de la partie !

Savannah Harris, batteuse, pour le quartet d’Or Bareket, le 18 janvier, lors du River Jazz Festival.
Pauline Leblond, trompettiste, pour la présentation de son EP avec son double quartet, dont Maritsa Ney et Marie Ghitta aux pupitres des cordes, le 13 février.
Rachel Gould, chanteuse et Nathalie Loriers en trio avec Riccardo Del Fra, le 15 février.
Julie Campiche, harpiste, pour la présentation de son album en quartet, le 22 février.
Margaux Vranken, pianiste, en concert ce vendredi 28 février avec son quartet international, comprenant la batteuse Jas Kayser.
Maria Chiara Argirò, pianiste, pour la présentation de son album "Hidden Seas" dans lequel Leïla Martial chante également, le 12 mars.
Natasha Van Eerdewegh, pianiste, pour la prochaine édition des concerts "Young Talents" et la présentation de son EP, le 9 avril.
Hélène Duret, clarinettiste, pour le concert Try Out de son projet "Synestet", le 10 avril.
Raphaëlle Brochet, chanteuse, pour son concert en duo avec Philippe Aerts, le 2 mai.
Céline Bonacina, saxophoniste, pour son projet "Fly Fly", le 16 mai.
Pepa Niebla, chanteuse, pour la dernière édition de la saison des concerts "Young Talents" et la présentation de son album "Renaissance", le 22 mai.
Sofia Ribeiro, chanteuse, en concert avec son quartet, le 6 juin.
Nabou Claerhout, tromboniste, pour la présentation de son EP "Hubert", en quartet avec la contrebassiste Trui Amerlinck, le 13 juin.
Marine Horbaczewski, violoncelliste, pour la nouvelle formation de Lorenzo Di Maio en trio + quatuor à cordes, le 20 juin.