Mai

On dit qu’en mai, il faut faire ce qu’il te plaît. Et bien ce qui nous plaît, c’est l’inattendu.
S’il y a moins de concerts pour ce mois-ci qu’à l’accoutumée, tous garantiront de belles surprises ! Chaque projet programmé a titillé notre curiosité, et donc, nous l’espérons, la vôtre. Côté flamand, deux trios très atypiques : Mazzle, et Wolf, qui proposent de revisiter la formule habituelle du piano-basse-batterie. Le premier (saxophone, clavier et batterie) s’inspire de celui de Joshua Redman. Le second, Wolf, est le nouveau projet de la formidable Marjan Van Rompay, qui s’associera, elle, à un piano et une voix. Jeu et humour pour l’un, douceur et rêveries pour l’autre : autant de facettes d’un jazz multiforme ! Ainsi, c’est l’occasion pour nous de continuer à vous proposer de façon équilibrée des projets autant néerlandophones que francophones, et dans la mesure du possible masculins comme féminins.
Nous vous l’annoncions le mois dernier, la Jazz Station reste aussi une plateforme de jeunes artistes (sans tomber toutefois dans le marécage du jeunisme). Toujours dans cette volonté de soutien, et d’accompagnement, le projet de Matteo Di Leonardo a attiré notre attention avec un nouvel album, « Sketches », déjà adoubé par le maître Philip Catherine. Les quatre musiciens du groupe, fleuron d’une génération fraîchement arrivée d’Italie, marquent de leur empreinte cette nouvelle vague du jazz européen. A suivre !
Enfin, la troisième et dernière session (pour cette saison) de l’inépuisable Antoine Pierre, qui aura comme invité très spécial, Mark Schilders, batteur hollandais d’à peine trente ans ayant déjà un parcours exemplaire (vous aurez pu, par exemple, le rencontrer aux côtés de Gregory Porter). La rencontre de ces deux batteries promet d’être explosive !
Enrobez ce programme du mensuel Jazz Station Big Band, toujours aussi fringuant, ainsi que nos activités dédiées aux musiciens de demain en partenariat avec les deux Conservatoires (élèves de Phil Abraham & Kris Defoort), les Académies et les Singers Night, et vous aurez assez de friandises pour tenir jusqu’au mois de juin !

La Jazz Station.