Exposition : Dessins improvisés - Portraits à main levée

Philippe Debongnie et Serge de Haes

Philippe Debongnie

« En m’inspirant de ces photos, j’ai voulu rendre la musique jazz à ma manière. En faisant des portraits. Des portraits des musiciens. Juste les visages. Au repos. Mes musiciens ne jouent pas, ils sont là et c’est déjà bien. Mais par cette présence, par cette ambiance, par ce rendu, toute leur musique est là. C’est cela que j’ai voulu rendre dans ces images, ils sont leur musique, ils la vivent. Tous les jours. Tout le temps. Et en les regardant bien, au travers de mes portraits, on entend leur musique. Du moins j’espère… »
www.philippedebongnie.be

Serge Dehaes

Graphiste de formation, Serge Dehaes enseigne la communication visuelle à l’Académie des Beaux-Arts de Bruxelles. Après un passage par la pub comme art director, il s’installe comme illustrateur free-lance.
Il illustre une soixantaine de livres scolaires chez Labor, avant de sortir « On ira à Mopti » son premier livre en littérature jeunesse, suivi par « Mon petit oiseau » à La Joie de Lire et par neuf tomes du « Le Fils du Chat » chez Casterman, co-écrit Philippe Geluck dont il est le coloriste depuis 1990.
Comme dessinateur de presse, ses dessins ont été publiés notamment dans La Libre Belgique, Le Soir, En Marche, PME/KMO, L’Echo, Vacature, Trends Tendances, Flair et Spirou.
En BD, il signe deux tomes de « Manager, mode d’emploi » chez Fluide Glacial, les « Frères siamois » chez Paquet, trois tomes de « Mademoiselle F » successivement chez Lombard, Poivre & Sel et D’Acôté.
Il publie également deux « art & sketch » aux éditions du Singe et en 2017, il se lance dans l’auto-édition avec « Dessine-moi un lapin », recueil de dessins libres et « Blue Note », recueil retraçant 10 ans de dessins sur le jazz.
www.sergedehaes.be

Du 10 novembre au 16 décembre / Entrée Libre
Vernissage le 10 novembre 2017